cleveracademy

Dow Jones et compagnie : les principaux indices boursiers américains en comparaison rapide

Partout dans le monde, les États-Unis sont considérés comme le principal marché des actions. Non seulement parce que de nombreuses entreprises connues y sont cotées, mais aussi parce les États-Unis, avec la Chine, constituent pour beaucoup le moteur de l’économie mondiale et émettent, de ce fait, des signaux importants. Ces dernières semaines, nombre des principaux indices boursiers américains ont fait les gros titres en atteignant de nouveaux sommets.

Nous vous fournissons un bref aperçu des principaux indices boursiers américains et vous montrons en quoi ils se distinguent les uns des autres et quels sont ceux dans lesquels vous investissez dans le cadre de vos placements clevercircles.

Portrait succinct des trois principaux indices

Les principaux indices boursiers américains sont le Dow Jones, le NASDAQ et le S&P 500. Tous trois incluent les principales entreprises américaines cotées en bourse. Pourtant, ils présentent des différences.

Le Dow Jones (ou, dans sa forme non abrégée, Dow Jones Industrial Average) a été créé en 1884 et est considéré comme le « père de tous les indices ». Il inclut « seulement » 30 entreprises leaders du marché cotées à la Bourse de New York, nombre pouvant paraître faible en comparaison avec les autres indices. La particularité de cet indice est que les actions sont sélectionnées par les éditeurs du Wall Street Journal. Dans les circonstances actuelles, une telle approche non basée sur des règles aurait peu de chances de réussir. Mais la longue histoire du Dow Jones compense ce défaut et l’indice est aujourd’hui encore considéré par un large public comme l’indice boursier américain par excellence.

L’acronyme NASDAQ est l’abréviation de « National Assosiation of Securities Dealers Automated Quotations » et est souvent interprété comme étant la bourse technologique. Créée au début des années 1970, celle-ci s’est positionnée avec succès comme une alternative économique aux autres places boursières. C’est la raison pour laquelle, d’un point de vue historique, un plus grand nombre de titres de croissance et, partant, d’entreprises à vocation technologique y sont cotés.

Le S&P 500 (Standard & Poor’s 500) englobe les actions des 500 plus grandes entreprises américaines cotées en bourse qui sont négociées à la New York Stock Exchange ou au NASDAQ. Le S&P 500 couvre tous les secteurs et est par conséquent considéré comme un bon indicateur de l’évolution de l’ensemble du marché des actions américain. C’est pour cette raison qu’il fait partie des indices boursiers les plus suivis du monde.

Comparaison d’une sélection des principaux indices boursiers américains
Comparaison d’une sélection des principaux indices boursiers américains

 

Deux principaux aspects pour comparer les indices américains

 

Univers de titres

On remarque qu’indépendamment de l’approche et de la vocation de l’indice, les mêmes noms apparaissent toujours parmi les principales positions. Il s’agit des grandes entreprises FAAAM, mondialement connues, à savoir Facebook, Apple, Amazon, Alphabet et Microsoft. Ces titres pèsent pour une grande part dans l’indice, p. ex. 40 % dans le NASDAQ 100 et également près de 20 % dans le large S&P 500. Il en résulte que chaque indice englobe une grande part de titres technologiques, ce qui constitue également un risque de concentration. La seule exception dans notre comparatif est le Russell 2000 qui ne tient explicitement pas compte des 1000 plus grandes entreprises américaines.

 

Méthode de calcul

La méthode de pondération des diverses actions est différente d’un indice à l’autre. Dans notre comparatif, le Dow Jones est le seul indice pondéré par le prix. Cela signifie que chaque titre est pondéré en fonction du cours actuel de l’action. La majeure partie de notre groupe de référence est constituée d’indices pondérés par la capitalisation boursière, pondération qui s’est plus ou moins établie comme norme dans le monde entier. Pour ce faire, on multiplie, pour chaque entreprise, le nombre d’actions en circulation par le cours de l’action et on met cette capitalisation boursière en relation avec la capitalisation boursière globale de toutes les actions de l’indice. C’est la raison pour laquelle les grandes entreprises FAAAM représentent une grande part de la pondération. Les PME (aussi appelées Small Caps) par exemple constituent, avec 12 %, un faible pourcentage de la capitalisation boursière globale au sein de l’indice Wilshire 5000, bien qu’elles représentent 72 % des plus de 5000 entreprises cotées.

Comparatif des performances

En raison de la composition disparate des indices, ils réagissent également différemment en fonction de l’environnement de marché.

Les graphiques ci-dessous illustrent les deux côtés du risque de concentration évoqué. Ces dernières années, les trois indices ont progressé, le NASDAQ (en gris) ayant fortement profité de l’envolée des titres technologiques. À l’inverse, une comparaison à court terme montre à quel point le NASDAQ est sensible aux corrections. L’indice NASDAQ, axé sur la technologie, fait preuve d’une sensibilité nettement supérieure qui implique un risque systématique accru (de fluctuation). Pour ce risque systématique, les experts parlent du « facteur bêta ». Malgré toute l’euphorie en lien avec les titres technologiques connus, il est donc important de ne pas perdre de vue que les gains sur les cours supérieurs générés pendant les années de hausse s’accompagnent d’un risque accru de pertes.

Comparatif sous forme graphique des indices d’actions américains au cours des 6 dernières années (au-dessus) et des 6 derniers mois (en dessous, jour de référence 17.03.2021), indexés, pour chacun, sur la valeur initiale au début de la période considérée
Comparatif sous forme graphique des indices d’actions américains au cours des 6 dernières années (au-dessus) et des 6 derniers mois (en dessous, jour de référence 17.03.2021), indexés, pour chacun, sur la valeur initiale au début de la période considérée

 

Les actions américaines dans l'univers d'investissement de clevercircles

Les actions américaines sont également une composante importante de l'univers d'investissement de clevercircles. En raison de sa large couverture du marché, le S&P 500 correspond le mieux à la philosophie d'investissement à long terme de clevercircles. Un ETF à réplication physique de Vanguard est disponible pour cette classe d'actifs avec des coûts annuels très bas de 0,07% par an. (TER). Cliquez ici pour l'univers d'investissement de clevercircles.

 

Ceci pourrait également vous intéresser :

Les marchés émergents – L’avenir est en Asie >

ETF et fonds indiciels – De quoi dois-je tenir compte en tant qu’investisseur ? >

clevercircles App

clevercircles toujours avec vous ! Téléchargez l'application maintenant et suivez la performance.

Téléchargez maintenant:
app-store Get it on Google Play
iphone