Se connecter
cleveracademy

L’ADN d’une gestion de fortune réussie

Qu’est-ce qui assure le succès d’une constitution systématique de patrimoine ? À quoi devez-vous être attentif lorsque vous gérez votre fortune ? En quatre chapitres succincts, nous vous montrons ce qui est vraiment important et pourquoi.

1. Diversification

Le langage populaire connaît le principe de la diversification à travers l’expression « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Tous les œufs sont en effet perdus si jamais le panier se renverse. La diversification est synonyme de répartition des risques et elle constitue peut-être la règle la plus importante en matière de placement.

Votre portefeuille est mal diversifié, lorsque vous investissez par exemple votre fortune dans les titres de deux sociétés pharmaceutiques suisses. Ces deux actions évoluent pour l’essentiel de manière « parallèle », autrement dit similaire, et présentent une forte corrélation. La corrélation est l’indicateur statistique permettant de mesurer ce « parallélisme ». Si, pour quelque raison que ce soit, le secteur pharmaceutique suisse va mal, les deux actions en souffriront par conséquent.

Une bonne diversification répartit le risque sur plusieurs niveaux. Des secteurs, des pays, mais aussi des espaces monétaires ainsi que des instruments de placement (actions, matières premières, immobilier) différents améliorent la diversification et réduisent globalement le risque d’un portefeuille.

La diversification est un moyen très efficace de réduire le risque, parce que le rendement attendu n’en dépend pas. Cela vaut pour la diversification à l’intérieur d’une catégorie d’actifs, par exemple les actions. Que j’investisse dans 5 ou 20 actions différentes, le rendement moyen escompté du portefeuille sera plus ou moins le même. On parle donc d’« effet gratuit » pour le portefeuille. Cette affirmation mérite d’être relativisée dans le détail, mais elle est pertinente en principe.

Des études empiriques montrent qu’une diversification atteint son effet maximal entre 15 et 30 titres individuels environ. Les coûts représentent en outre une composante décisive. Si la mise en œuvre d’une large diversification implique des coûts élevés, son effet diminue et peut même devenir contraire (cf. le chapitre 3).

Avec clevercircles, vous investissez dans un univers de placement largement diversifié de 16 catégories d’actifs, grâce aux ETF et fonds indiciels les plus avantageux. Ceux-ci répliquent à leur tour un vaste indice de marché qui inclut de nombreuses sociétés différentes. Au total, vous pouvez ainsi investir dans plus de 1500 titres de plus de 40 pays grâce à clevercircles. Il s’agit d’une diversification maximale, concrétisée en toute simplicité.  

 

Fig. 1 :  Le risque spécifique d’un placement peut être considérablement réduit grâce à la diversification. Le risque spécifique d’un placement désigne les risques qui sont spécifiques à une entreprise, alors que le risque de marché inclut les risques qui émanent du marché global et qui concernent donc toutes les entreprises.
Fig. 1 : Le risque spécifique d’un placement peut être considérablement réduit grâce à la diversification. Le risque spécifique d’un placement désigne les risques qui sont spécifiques à une entreprise, alors que le risque de marché inclut les risques qui émanent du marché global et qui concernent donc toutes les entreprises.

 

2. Time, not Timing

N’essayez pas de trouver le moment idéal. Vous n’avez aucune chance. Dans ce cas, jouer au loto et attendre le jackpot représente une meilleure alternative.

Alors que la diversification constitue peut-être la règle la plus importante à suivre, le timing à court terme est peut-être l’erreur la plus grave qu’il faudrait absolument éviter. Les investisseurs privés se laissent notamment souvent guider par leurs émotions et se positionnent trop tardivement sur des marchés haussiers et, pire encore, se retirent trop tôt. Ainsi, ils passent régulièrement à côté des meilleures semaines qui se produisent souvent à la fin d’un cycle boursier. À savoir quand de nombreux investisseurs privés pensent que cela fait longtemps que la bourse progresse et qu’il est peut-être temps de se retirer. C’est certes compréhensible, mais le rendement en pâtit fréquemment.

Cet effet est illustré par la figure 2. Quiconque manque ne serait-ce qu’une (la meilleure) semaine boursière perd jusqu’à la moitié du rendement global !

Mais comment devriez-vous réagir si vous prévoyez une certaine évolution du marché ?

Agissez comme les professionnels :

  • Rester discipliné
  • Procéder à des adaptations tactiques
  • Procéder de manière structurée
  • Valider la propre opinion

Clevercircles choisit l’option professionnelle et la rend accessible aux particuliers. Les professionnels sont plus performants en matière de placement que les investisseurs privés, non sans raison. Les professionnels définissent une stratégie de placement et s’y tiennent. Mais la stratégie de placement n’est pas totalement rigide, elle comporte une certaine marge de manœuvre limitée et prédéfinie pour des ajustements tactiques. Or de tels ajustements tactiques ne sont jamais appliqués tambour battant, mais dans le cadre d’une démarche structurée et en concertation avec plusieurs décisionnaires (comité de placement). C’est précisément ce qu’offre clevercircles : une discipline stratégique, une flexibilité tactique ciblée et une intelligence collective dans la prise de décision.

Fig. 2 :  celui qui a investi sur le marché américain des actions sur une longue période de 46 ans a profité en moyenne d’un rendement annuel de 6,9 %. Celui qui a manqué les 20 (!) meilleures semaines sur ces 2392 semaines n’obtient plus qu’un rendement de 3,4 % ! Cela ne représente même pas la moitié.
Fig. 2 : celui qui a investi sur le marché américain des actions sur une longue période de 46 ans a profité en moyenne d’un rendement annuel de 6,9 %. Celui qui a manqué les 20 (!) meilleures semaines sur ces 2392 semaines n’obtient plus qu’un rendement de 3,4 % ! Cela ne représente même pas la moitié.

 

3. Faibles coûts

Soyez attentif aux coûts bas, lorsque vous investissez. À long terme, même des différences en apparence mineures (que peut bien représenter un demi pour cent ?) représentent des sommes élevées.

Imaginez la situation suivante. Si vous optez pour une solution de placement onéreuse, c’est un peu comme si vous offriez une voiture de classe moyenne à votre banque ou à votre gérant de fortune. C’est en effet plus ou moins la somme que vous dilapidez en frais inutiles.

Clevercircles est nettement plus avantageux que les solutions classiques traditionnelles des banques et des gérants de fortune. En moyenne, clevercircles est jusqu’à trois fois plus avantageux que les autres offres (cf. fig. 3). Cela vaut le coup ! Compte tenu de l’effet des intérêts composés, même des différences de rendement en apparence insignifiantes représentent des sommes importantes (cf. la fig. 4).

Veiller à ce que les prix soient bas est donc un levier essentiel pour une gestion de fortune réussie.

Dans les faits, ce n’est pas toujours aussi simple d’avoir une vision transparente des coûts. Examinez le portefeuille et soyez attentif aux fonds de placement et aux produits structurés. Que coûtent les fonds de placement ? S’agit-il de fonds de la banque qui vous sont proposés par la gestion de fortune ? Pourquoi n’utilise-t-on pas des produits indiciels plus avantageux ? Ce sont autant de questions que vous devriez poser. Vous devriez également déterminer si et comment des frais sur transactions sont facturés. Ceux-ci sont parfois inclus, mais des commissions fixes ou proportionnelles peuvent également être dues. Qui décide des transactions ? Qui gagne de l’argent sur les transactions ? Peut-il y avoir un conflit d’intérêts, parce que davantage de transactions se traduisent par plus de recettes pour le prestataire ?

Des coûts élevés ne signifient pas qu’une offre est mauvaise ou inadaptée pour vous. Vous avez besoin d’une vue d’ensemble 

transparente des coûts pour pouvoir procéder à une telle appréciation. C’est le seul moyen de déterminer si les prestations valent ce prix. Avec clevercircles, vous optez pour une solution extrêmement facile. Tout est inclus dans notre commission annuelle forfaitaire de 0,75 % ou 0,60 % (selon le volume). C’est non seulement avantageux, mais c’est aussi très transparent et il n’y a pas de conflits d’intérêts.

Avec clevercircles, vous, et non pas la banque ou le gérant de fortune, décidez du sort de votre portefeuille, par exemple d’une restructuration  ou d’un rebalancing. Grâce à la commission forfaitaire, vous n’avez pas non plus à vous inquiéter des coûts, puisque toutes les transactions sont comprises !

Fig. 3 :  Comparaison des coûts simplifiée pour les solutions de gestion de fortune
Fig. 3 : Comparaison des coûts simplifiée pour les solutions de gestion de fortune
Fig. 4 :  Au fil du temps, les différences de coûts représentent une somme considérable. Vous perdez cette somme si vous optez pour une offre aux coûts élevés.
Fig. 4 : Au fil du temps, les différences de coûts représentent une somme considérable. Vous perdez cette somme si vous optez pour une offre aux coûts élevés.

 

4. Connaissances

« Un investissement dans le savoir est toujours garant des meilleurs intérêts ». C’est ce qu’affirmait Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs des États-Unis d’Amérique.

Aujourd’hui encore, cette affirmation s’applique sans la moins restriction.

Le mot « investissement » est essentiel dans la déclaration de Benjamin Franklin. Le savoir ne s’empare pas de nous pendant le sommeil, il requiert une action délibérée.

Si vous avez lu ce texte jusqu’ici, vous avez déjà traité trois thèmes importants sur le fond, à savoir la diversification, les faibles coûts et une stratégie à long terme. En quelques minutes, vous avez constitué un savoir.

Interrogez-vous sur votre rôle dans la constitution de votre patrimoine. Souhaitez-vous être spectateur ou assumer vous-même le contrôle ?

Souhaitez-vous être déterminé par des tiers ou vous déterminer vous-même lorsqu’il s’agit des modalités de placement de votre argent?

En Suisse, nous avons longtemps bénéficié d’une situation privilégiée en termes de prévoyance vieillesse professionnelle et étatique. Des générations entières n’ont guère eu à se soucier de la prévoyance vieillesse. Ces temps sont révolus. Une société vieillissante, des taux bas et des coûts en augmentation se traduisent par une réduction des prestations qui va encore s’amplifier. Il suffit de penser au taux de conversion des caisses de pension. Ce qui est normal dans d'autres pays devient également de plus en plus important en Suisse : la prévoyance privée.C’est l’une des raisons pour lesquelles la part des personnes qui investissent directement en actions est environ trois fois plus élevée aux États-Unis qu’en Suisse (56 % contre près de 20 %).

Les connaissances en matière de placement seront de plus en plus importantes pour tous les travailleurs. À l’avenir, chacun devra davantage prendre ses propres décisions en relation avec son avenir financier.

Clevercircles se focalise sur l’essentiel, les bases d’un placement de fortune réussi à long terme. C’est pourquoi, il n’y a que des produits indiciels simples pour des marchés établis sur clevercircles.

Parallèlement, clevercircles est la seule gestion de fortune qui vous implique régulièrement et vous donne le contrôle, dans un processus efficient, confortable et structuré. C’est non seulement une sensation agréable de gérer soi-même sa fortune, cela vous confère aussi de l’assurance dans les questions de placement et on ne vous fera pas prendre des vessies pour des lanternes.

Ouvrez un compte de démonstration maintenant


Stories

Dernières nouvelles de et avec clevercircles

/
Voir tous les stories

clevercircles App

clevercircles toujours avec vous ! Téléchargez l'application maintenant et suivez la performance.

Téléchargez maintenant:
app-store Get it on Google Play
iphone