News

Investir un montant unique sur le marché boursier: comment le faire ?

Le moment est-il venu d'investir ? Ou devrais-je attendre que les marchés boursiers redescendent ? Et de toute façon, n'est-il pas préférable d'attendre la fin de la prochaine récession ? Dans cet article, nous examinerons comment vous pouvez investir un montant unique en bourse.

L'article suivant est une version abrégée d'un article de blog (en allemand) publié par Thomas Walke, l'un des trois fondateurs de la jeune startup zurichoise Smolio. La plate-forme d'investisseurs aide ses utilisateurs à optimiser leurs finances et leur prévoyance de manière simple et propose, entre autres, un calculateur de capital. En tant que partenaire de clevercircles, Smolio participe activement aux votes de la communauté clevercircles sur les attentes du marché : https://clevercircles.ch/fr/pros-partenaires

 

 

Y a-t-il le bon moment pour entrer sur le marché boursier ?

Est-il possible d'obtenir des rendements plus élevés avec le market timing, c'est-à-dire le bon moment pour acheter et vendre des actions ? Les économistes et les experts financiers ont beaucoup travaillé sur ces questions depuis des décennies. Ils ont élaboré diverses stratégies pour vous aider, en tant qu'investisseur, à surmonter la peur d'investir votre montant sur le marché boursier au mauvais moment. Examinons-les de plus près.

 

Qui n'investit pas, perd toujours

Une enquête de la Banque Pictet s'est penchée sur la possibilité d'investir un montant unique sur le marché boursier. Ce qui est étonnant, c'est que de 1926 à 2018, sur une période d'investissement de plus de 13 ans, vous avez toujours réalisé un rendement total positif sur les actions suisses. Vous pouvez le constater à partir du triangle de rendement de l'indice boursier suisse. De début 1926 à fin 2018, l'augmentation moyenne de la valeur sur le marché boursier suisse a été de 7,6%. Et cela par an ! La raison : les marchés se développent historiquement dans une tendance haussière à long terme en raison du progrès technique, de la croissance démographique et de la croissance de la consommation.

Si vous investissez sur une plus longue période, vous ne pouvez pas vous tromper avec les actions suisses. Du moins dans le passé.

 

Stratégie de "crash-timing" : acheter que lorsque c'est moins cher

Je vous entends dire maintenant, "mais les marchés boursiers sont proches de leur plus haut historique, je ne peux pas acheter maintenant, n'est-ce pas ? Je préfère attendre que les prix baissent." Votre déclaration suggère que vous croyez au "crash timing". Cette stratégie vise à acheter bon marché et à vendre cher. Selon la stratégie, vous attendez que l'indice choisi ait baissé d'un certain pourcentage (par exemple 20%). Et hop, vous achetez, à des prix plus bas, quand votre seuil de perte défini est atteint !

Crash-timing semble parfait en théorie, mais fonctionne mal dans la pratique. Voici un fait amusant : l'indice américain S&P500, qui inclut les sociétés américaines ayant la plus grande capitalisation boursière, est coté dans 60% des cas à moins de 5% de son niveau record. Oh oui, et seulement 12 % du temps, plus de 20 % de moins que son dernier sommet historique. Donc, si vous attendez un gros contretemps, cela peut prendre beaucoup de temps et vous coûter un bon rendement. Pourquoi ? Dans l'attente de votre sauvegarde, les actions mondiales réalisent un rendement nominal de 7,5 % en moyenne année après année, de 1970 à 2018. Corrigée de l'inflation, votre capital continue de croître de 4,7 % par an en termes réels.

La stratégie ne fonctionne pas : lors d'un backtesting pour le MSCI World pour la période de 1970 à 2019, les experts financiers ont montré que le rendement pondéré en fonction de la probabilité d'une stratégie de crash timing pour tous les seuils de pertes possibles est entre 5% et 50% inférieur au rendement pour un investissement direct immédiat. De toute évidence, si vous attendez d'investir le montant forfaitaire en bourse, vous perdrez de l'argent en tant qu'investisseur à long terme.

Les liquidités génèrent peu ou pas de rendement réel

Le cash peut sembler sûr à court terme. À long terme, les liquidités sont risquées sur le plan de l'inflation. Dans le contexte actuel de faible taux d'intérêt, comment pouvez-vous obtenir un rendement significatif après inflation avec 0 % sur votre compte de paie ou d'épargne ? Même si vous réussissez, le rendement des actions ou des obligations est plus élevé. Les liquidités diminuent ainsi le rendement total de votre portefeuille de placements.

Stratégie du coût moyen : investir le montant unique en tranches sur le marché boursier

En mathématiques financières, l'investissement direct immédiat est la stratégie de choix pour maximiser les rendements. Mais peut-être que votre état émotionnel est plus important pour vous et que vous ne voulez pas regretter d'être entré au "mauvais moment" ? Vous trouvez alors que le risque d'un timing d'investissement potentiellement défavorable est plus lourd que la perte de ne pas obtenir le rendement maximum de votre argent. Avec la stratégie du coût moyen, vous augmentez le rendement de votre portefeuille par rapport à une stratégie de crash timing. Mais cette stratégie est également en retard sur le retour d'un investissement direct immédiat. Un backtesting a montré un désavantage moyen dans le rendement de 0,8 - 4,4%. Plus le passage des liquidités à un portefeuille mixte composé à 60 % d'actions américaines à grande capitalisation et à 40 % d'obligations du Trésor américain a duré longtemps, plus ce désavantage était important. Les écarts de rendement ont été calculés pour des durées de réallocations de 3, 6, 9 et 12 mois.

Résumé : Le temps, pas le timing

L'approche rationnelle, soutenue par la théorie financière, est que vous devriez investir votre montant unique directement sur le marché boursier. Les fonds non investis ne génèrent aucun rendement ou des rendements inférieurs à ceux des actions par rapport aux autres catégories d'actifs et perdent de la valeur en termes réels en raison de l'inflation.

Cependant, il y a plusieurs raisons pour lesquelles un investissement progressif en bourse peut vous convenir mieux. Il est pratiquement impossible de trouver le bon moment pour entrer sur le marché et vous l'achetez avec un désavantage de rendement par rapport à un investissement direct immédiat.

 

Vous pouvez trouver la version intégrale du billet du blog ici (en allemand):
https://www.smolio.ch/de/wissen/detail/einmalbetrag-am-aktienmarkt-anlegen

 

 

 


Stories

Dernières nouvelles de et avec clevercircles

/
Voir tous les stories

clevercircles App

clevercircles toujours avec vous ! Téléchargez l'application maintenant et suivez la performance.

Téléchargez maintenant:
app-store Get it on Google Play
iphone